En chantier - mise en place d’un COC - observation des réactions humaines

coc13

Intention du document :

Suite à la mise en place du premier Code of Conduct de SudWeb, il y a eu plusieurs réactions qui m’ont interpellées et m’ont poussées à me questionner un peu plus sur le sens des CoC. L’idée ici est d’agréger ces retours/réactions et de m’appuyer sur ces dernier·e·s pour (ré)interroger le principe CoC et d’affiner ma pensée.

Les arguments en défaveur :

Les arguments en faveur :

Focus sur la question de la séduction, de la drague

Sur la question de la drague : “Si les intentions de ce guide ne sont pas claires et que vous avez pu pensé à un moment que nous souhaitions empêcher les gens de s’aimer, j’en suis navré.” Vécu comme liberticide si on se met du point de vue d’un homme blanc qui a de bonnes intentions, mais protecteur si on se place du point de vue d’une femme au milieu d’un contexte masculin (dans le contexte actuel, nombreuses sont celles qui se font accoster/séduire/draguer régulièrement, un event est-il le contexte pour le faire ? Oui si c’est manié avec précaution et que le consentement est 100% garanti ? Comment s’assurer de ce consentement ? Et pourquoi ne pas plutôt initier un flirt bilatéral une fois la conférence terminée si on a un doute sur le consentement ?).

Ce qui marcherait pour éviter ces sensations d’injonction et d’infantilisation :

Question : Pourquoi certain·e·s participant·e·s réagissent négativement au CoC ?