Code of Conduct #6 - Et si le CoC n’est pas respecté ?

coc-6

La première chose à faire, si l’info est remontée jusuq’à l’équipe (si ce n’est pas le cas, celle-ci doit se demander pourquoi) est de faire quelque chose. C’est ce qui fait qu’un Code of Conduct est pertinent.

2 postures privilégiées :

La sanction: c’est lorsque le “faire quelque chose” consiste à privilégier la sanction de l’oppresseur·se. La réparation: c’est lorsque l’intention première est de prendre soin de la personne qui a été blessée pour faire en sorte qu’elle se sente mieux. L’idée est alors de réparer le préjudice, réparation que ne passe pas nécessairement par la “sanction” de l’oppresseur·se. Pour ça il s’agit de voir avec la personne qui a vécu un préjudice ce qui pourrait être fait pour qu’elle est un “sentiment de réparation”.

A minima informer l’oppresseur·se…

Dans tous les cas, il me paraît important que la personne à l’origine du préjudice est à minima l’info qu’elle a blessé/violenté/heurté une autre personne. Ce qui est délicat si la personne blessée n’est pas consentente pour le faire. Dans ce cas, il y a plusieurs stratégies possibles à définir avec elle :